ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

Du cœur de la Communauté

LE CHEMIN COMMUNAUTAIRE: L’AMITIE VRAIE
L’amitié avec Jésus

“Je vous ai appelés amis” (Jn 15,15)

“L’amitié vraie” est le thème qui guide cette année communautaire.
L’amitié est le premier mot concret qu’un jeune entend quand il entre en communauté.
L’amour intense et gratuit qui t’accueille génère confiance, et te conduit à ouvrir la porte du coeur à l’Ami Vrai, Jésus, que tu rencontres dans le chemin de la prière.
Dans l’amitié avec Lui tu te redécouvres “nouvelle créature”.

Quand tu arrives aux portes de la Communauté, la plus grande plaie que tu portes dans le coeur n’est pas tant la drogue, mais la solitude que tu as au-dedans, la tristesse de ne pas savoir qui tu es, la peur de ne pas être aimé. La première expérience concrète de bien que tu fais lors de ton entrée, est l’amitié: quelqu’un qui était désespéré comme toi t’accueille dans la gratuité et tu vois dans ses yeux la lumière d’une vie nouvelle. Les garçons de la fraternité où tu entres, se serrent autour de toi, te font percevoir que ta vie est un cadeau pour eux. C’est cette force de l’amitié qui te soutient pour surmonter les durs moments du début; ce sont les frères qui sont à côté de toi qui te parlent et t’expliquent, qui t’écoutent et te sourient, qui t’embrassent et t’aiment, qui te donnent la force de “tenir bon”, de ne pas lâcher, de faire confiance.
Ensuite tu t’aperçois que tu dois devenir ami de toi-même, de ta vie, que tu dois redécouvrir ton vrai visage. Accompagné et soutenu par l’amitié fraternelle, tu commences ainsi à faire librement tes premiers pas dans la prière, qui te permet d’ouvrir la porte du coeur à l’Ami Jésus qui depuis des années désire te rencontrer. Dans l’amitié avec Lui, tu te redécouvres nouveau, capable de bien, de pardon, de silence, de souffrir sans plus t’enfuir. Tu apprends que l’Ami vrai avec qui tu dois te confronter chaque jour, c’est Lui avant tout, et qu’être devant “Son visage” présent dans l’Eucharistie, illumine ton visage. La prière se fait lumière qui illumine ta conscience et la fait devenir “maîtresse de vie”, “voix de Dieu” dans les choix de chaque jour. Comme Mère Elvira nous le répète avec vérité et passion depuis des années, tu fais l’expérience réelle que “tu es debout dans la vie si tu apprends à être à genoux”, et que “celui qui prie bien, vit bien”. L’expérience de l’amitié avec Jésus à travers les pas de la prière communautaire et personnelle, de l’écoute de la Parole, du Rosaire, des Sacrements, te fait expérimenter la beauté et l’intensité d’une vie vraie, remplie, lumineuse. Chaque moment de la vie se révèle à toi dans une lumière nouvelle: enfin tu vois la vie, tu la vis, tu la goûtes!
La qualité de la prière devient ainsi la qualité de la vie et te permet de rencontrer un Dieu vivant aujourd’hui, un Dieu que Jésus nous révèle comme un Père Miséricordieux, qui nous pardonne chaque fois qu’avec vérité, nous reconnaissons notre péché. Une Miséricorde qui est aussi un amour exigeant, un amour qui croit en nous, qui nous pardonne, nous guérit, nous remet sur pied, nous redonne une pleine dignité, un amour qui nous fait marcher, qui nous dit: “Lève-toi et marche”. Lui croit que nous pouvons vivre une vie plus vraie, plus propre, plus donnée, plus fidèle, une vie donc plus joyeuse. Et dans ce chemin qui nous transforme, nous change, nous convertit, nous rend meilleur, tu sens que Dieu est proche, te guide, te soutient, te réalise: Lui est un Ami bon, vrai et fidèle.
Lui, le Seigneur du ciel et de la terre, se fait notre serviteur et nous enseigne ainsi que l’humilité et la charité sont la vraie grandeur de la vie: le vrai ami sait que ce qui est important n’est pas de commander mais de servir. Ainsi s’ouvre aussi à nous la vraie identité de l’amitié chrétienne qui est la recherche du vrai bien du frère: c’est servir, se sacrifier, se dépenser pour que celui que tu aimes, chemine vers Dieu et donc vive une humanité toujours plus riche et vraie.
L’amitié profonde et sincère avec Jésus te rend ami vrai de celui qui vit à côté de toi, capable de comprendre, de pardonner, de ne pas juger, d’aider et encourager sans intérêt, d’aller au-delà des désillusions et de toujours recommencer. Tu apprends à accueillir les pauvretés des frères, à reconnaître leurs dons, à cheminer ensemble dans l’unité et dans le pardon. A travers l’humanité de l’amour de celui qui t’est proche, humanité lumineuse parce que devenue amie du Christ, tu découvres ainsi la grandeur de l’Amour de Dieu pour toi et ta dignité de fils: ainsi naît la foi!

Saint Père Benoît XVI – Discours aux jeunes – Croatie, juin 2011
“Jésus vous parle aujourd’hui: au moyen de l’Evangile et de l’Esprit-saint, Il est votre contemporain. C’est Lui qui vous cherche, avant même que vous Le cherchiez! En respectant pleinement votre liberté, Il s’approche de chacun de vous et se propose comme la réponse authentique et décisive à ce désir qui habite votre être, au désir d’une vie qui vaut la peine d’être vécue. Laissez-le vous prendre par la main! Laissez-le entrer toujours davantage comme ami et compagnon de votre chemin! Faites-lui confiance, Il ne vous décevra jamais! Jésus vous fait connaître de près l’amour de Dieu le Père, vous fait comprendre que votre bonheur se réalise dans l’amitié avec Lui, dans la communion avec Lui, parce que nous avons été créés et sauvés par amour, et c’est seulement dans l’amour, qui veut et cherche le bien de l’autre, que nous expérimentons vraiment la signification de la vie et sommes contents de la vivre, même dans les fatigues, dans les épreuves, dans les désillusions, même en allant à contrecourant.”

Dans l’amitié, je reconnais le visage de Dieu
Des soeurs avec lesquelles je vis, je reçois chaque jour beaucoup d’attentions qui me font sentir aimée, et c’est dans cet amour gratuit que je redécouvre la beauté d’être fille de Dieu: dans cette amitié désintéressée, je reconnais le visage de Dieu qui me fait comprendre que ma vie est précieuse et digne d’être vécue, même dans la lutte et dans la souffrance. Grâce à la prière quotidienne, j’apprends à aimer les soeurs autour de moi, et le Seigneur me montre ainsi tout ce qu’il y a de beau en moi à donner, combien ma vie peut se faire don pour les autres.
Antonella

A “l’Ecole de l’Amitié”
Mon “Maître” dans “l’Ecole de l’Amitié” est Jésus. En étant amie avec Lui, j’apprends à construire de belles amitiés solides avec ceux qui vivent à côté de moi. Je faisais toujours les choses seule, avec ma volonté, selon mes raisonnements, et de cette manière, je ne permettais pas à Jésus d’être mon Ami. Au contraire maintenant, quand je le laisse entrer dans les plus petites choses, je le sens proche, je sais que je peux m’appuyer et me fier aveuglément. Cette amitié profonde mais concrète avec Lui m’éduque dans l’amitié avec les soeurs, les frères et les enfants avec lesquels je vis. A “l’Ecole de l’Amitié” avec Jésus, il n’y a pas de diplôme, il y a plus... il y a un Maître qui a une patience et une miséricorde sans fin. C’est vrai que je dois lutter, c’est vrai aussi que je tombe et me relève beaucoup de fois par jour, mais en échange je reçois tellement de joie, que cela en vaut vraiment la peine!
Sumi

Aimer les autres, c’est vivre l’Amitié avec Lui
En avançant dans le chemin communautaire, j’ai vu que l’amitié avec Jésus est née à travers les amitiés avec les frères. Pendant de nombreuses années, j’ai vécu dans la solitude et cela m’a causé de profondes blessures; j’étais renfermé en moi-même et j’avais du mal à faire confiance. La force pour surmonter ces difficulté, je l’ai trouvée en Jésus: dans les moments les plus difficiles, je me suis laissé guider par sa voix, qui parlait à ma conscience dans la prière. Tout doucement j’ai découvert que la vérité, le pardon, l’amour des autres et faire des gestes de charité font de moi un garçon heureux et me donnent la vraie joie. Aujourd’hui je suis sûr d’être aimé par Jésus et chaque jour, en rencontrant différentes personnes, je veux voir Jésus en eux, l’Ami le plus fidèle. Je sais qu’en aimant les autres, je vis l’amitié vraie avec Lui.
Radek

Jésus est mon meilleur Ami
L’amitié avec Jésus est vivante chaque jour en Communauté. Lui m’enseigne et me guide sur le chemin de l’amour, avec la tendre aide de notre très Sainte Mère Marie. Pour la première fois, je réussis à m’accepter comme je suis vraiment, tout en voyant toutes mes pauvretés et misères, et je sais que c’est grâce à son immense amour. Avec Jésus, je réussis à m’aimer moi-même et les frères, à sourire, à me réjouir, à souffrir, quelque fois aussi à danser et à chanter pour le Seigneur.
Cet “Ami spécial” attend qu’on aille le trouver chaque soir. Dans l’Adoration je vis de très beaux moments qu’on ne peut pas décrire: je lis Sa parole, je l’adore, je le remercie et je l’aime avec mon pauvre petit coeur. Et Lui me remplit de joie, en guérissant tout doucement toutes mes blessures. Jésus est mon Dieu, il est tout pour moi, il est le meilleur ami. La joie la plus grande est la rencontre avec Lui dans l’Eucharistie où je peux, avec les frères, partager la joie inexplicable de Son sacrifice d’amour donné pour nous.
Luca

Notre Foi est Vie!
“La foi n’est pas une théorie, ce n’est pas une religion: notre foi est vie; c’est Jésus avant tout: Jésus est notre vie! Notre foi, c’est Jésus, notre foi est une personne qui nous transforme, qui nous change. C’est pour cela que la relation personnelle de Dieu avec nous et de nous avec Lui est importante! La prière est un dialogue intime et profond avec Jésus. Nous prions tous ensemble, c’est vrai: la Messe, les Psaumes, le Rosaire... mais le Seigneur écoute en chacun la voix du coeur.Tandis que nous sommes ici tous ensemble, Lui t’écoute, t’aime, et qui sait combien de dons il désire te faire. Tous ensemble nous sommes quand même différents les uns des autres, et Lui connaît toute notre histoire parce qu’il l’a vécue, il est entré dans notre être, dans notre chair, il est entré pour faire partie de l’histoire humaine, de la mienne et de la tienne. Alors dans chaque histoire que nous vivons seuls ou en commun, il y a d’une certaine façon Lui aussi: ne l’excluons pas en pensant que ce que nous vivons sont seulement “nos affaires”. Notre humanité intéresse Dieu, ce sont aussi “Ses affaires”. Nous devons vivre avec Lui chaque instant: c’est notre foi! La foi c’est constater que toi, jour après jour, tu te sens changé, tu te vois changé et tu veux changer. Ces changements, nous les voyons, lumineux, dans le coeur des jeunes. Jésus opère la transfiguration du visage, de l’âme, même dans les garçons et les filles qui sont devant Lui sans encore le connaître, sans l’avoir choisi. Peu importe: ils sont là parce qu’Il les a choisis, Lui les connaît. Les garçons qui sont en Communauté depuis plus de temps, les conduisent à Lui. “Allez, c’est l’heure du Rosaire; allez, lève-toi, viens aussi toi, vivre l’adoration nocturne”: ils incitent le frère parce que tu expérimentes que si la vie s’ouvre à l’amitié avec Jésus, beaucoup de peurs s’en vont, on se calme, on est plus content. Le contentement, la joie, ne vient pas parce que tu vas faire le fou en voiture ou parce que tu fumes un joint ou parce que tu te défoules; la joie pleine, durable, ne vient d’aucune satisfaction uniquement naturelle. Cela, ce sont les garçons qui me l’ont enseigné: les joies du monde, ils les ont toutes expérimentées et sont arrivés ici profondément tristes et déçus. La source de la vraie joie est dans l’amitié avec Jésus! Avec Lui nous vivons la plénitude de la vie, la beauté de l’amour vrai. Quand nous rencontrons ce Dieu qui est amoureux de notre vie même si nous avons échoué, même si nous nous sommes perdus un peu dans la mauvaise route, cet amour de Dieu pour nous devient notre force. Lui sera toujours avec nous, nous ne sommes et nous ne serons jamais plus seuls!”
(d’une catéchèse de Mère Elvira)

Print this pagePrint this page