ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

Afrique

Mission Sainte Joséphine Bakhita
Virginia 10.10. 2012

“IL N’Y A PAS D’AMOUR PLUS GRAND QUE DE DONNER SA VIE POUR SES AMIS”
(Jn, 15,13)

Très chers M.Elvira, P. Stefano et tous,
Vos prières ont fait descendre beaucoup de grâce, de paix et de joie en terre libérienne et sur nous tous. La vraie fête était déjà commencée quelques semaines avant par le climat d’unité et d’enthousiasme qu’il y avait entre nous dans la préparation de la maison et l’organisation de la journée: plus on en a, plus on en met ...Il y avait beaucoup de vie autour de nous, un va-et-vient de gens qui venaient, nous observaient, “furetaient” en se demandant ce que nous étions en train de faire et beaucoup de fois pour ne pas rester raides comme des piquets, nous donnaient un coup de main dans les travaux. Sans parler de tous ceux qui étaient impliqués dans la représentation évangélique et dans les danses, à savoir: nos petits voisins qui depuis le premier jour se sont montrés fidèles et enthousiastes pour faire quelque chose de nouveau, à partir de leurs maisons. Chaque jour ils nous demandaient: “Alors demain il y a le “drame” ...à quelle heure les répétitions?” Même quand il n’y en avait pas, ils auraient voulu venir. Ils ont vraiment donné le meilleur d’eux-mêmes, en nous étonnant même: beaucoup d’entre eux ne savent pas qui est Jésus, en ont seulement entendu parler ou bien sont d’une autre religion ... mais DIEU NOUS A MIS ENSEMBLE!
La fête s’est tenue dans la “salle de jeux” que nous avons terminé de peindre il y a peu et à laquelle nous avons donné le nom de Saint Dominique Savio, en la mettant ainsi sous sa protection. Le thème de la fête était le même que celui de la Fête de la Vie, seulement c’était en anglais; au centre de la pièce nous avons peint un grand monde avec tous les continents colorés et au milieu nous avons accroché la croix de notre chapelle. Tout autour nous avons étalé “l’exposition photographique”. Nous avons récupéré quelques bancs du Shrine.. . elle semblait vraiment une très belle Eglise. Marie cependant ne pouvait pas manquer. Nous Lui avons donné une place d’honneur, d’où Elle pouvait voir tout le monde et tous pouvaient La voir. C’était vraiment une endroit plein de Lumière! Les invités étaient nombreux: amis, prêtres, consacrés, voisins, lesquels sont venus en grand nombre avec beaucoup, beaucoup d’enfants et leurs familles.
Tout a trouvé son commencement à 4 heures de l’après-midi. Un des premiers à arriver a été notre évêque, et à notre remerciement pour sa venue, il a répondu: “Je ne pouvais vraiment pas manquer!” Se sont ajoutés P. Gary, les soeurs espagnoles, les Soeurs de la Charité, le nonce avec le secrétaire, amis de la paroisse... en somme, tous ensemble, nous étions environ 250 personnes. Le commencement de la fête a été béni par la Sainte Messe présidée par notre évêque, lequel a rappelé l’arrivée de l’Eucharistie dans notre maison il y a un an et était très content de voir tant de gens venus pour vivre avec nous ce moment de joie. Durant l’homélie, P. Adrian a souligné notre diversité de provenance et comment Dieu en nous conduisant dans ce pay, nous a unis et nous a mis ensemble pour nous aimer. Le nonce, heureux d’être présent, nous a tous remerciés en offrant sa disponibilité pour nous aider si nous avions besoin de quelque chose. Avant de terminer nous avons nous aussi remercié les présents et les non présents pour le don de l’amitié reçue surtout celle de nos voisins; leur présence a été et est un grand don pour nous pour apprendre à vivre ici. En saisissant cette occasion, l’évêque leur a demandé: “Ce sont vos amis?” “Oui...” “...et ils sont ici avec vous et pour vous. Ne cherchez pas d’argent, parce qu’ils n’en ont pas, ils travaillent comme vous. Faites-vous amis, faites-vous proches en offrant votre aide, votre expérience!” Vraiment c’est ainsi: il y a celui qui nous aide soit au jardin soit avec les fleurs, soit de ses propres mains, soit avec l’anglais libérien, soit avec la providence de fruits, en somme, il s’est créé un beau lien d’unité entre nous et eux... et sérieusement nous sans eux, nous serions vraiment très pauvres. Après la Saint Messe, la fête a continué avec la représentation évangélique: l’aveugle de Jéricho et le miracle du paralytique. Malgré les rires d’une des personnes présentes (un peu par ignorance), nos “petits acteurs” ont vécu ce moment avec beaucoup de sérieux: jamais ils n’avaient fait aussi bien. Tout de suite après il y a eu deux chants avec les gestes, “made in U.S.A.”; tous allaient en rythme et étaient impliqués dans le ballet tandis que notre cher évêque, assis au premier rang, émerveillé, filmait avec son appareil photographique. Tout s’est achevé avec un beau plat de riz à la libérienne et un beau morceau de poulet frit, cuisiné par nos cuisinières (Colu et deux amies), qui depuis 9 heures du matin étaient en piste pour préparer le souper (dîner) pour 200 personnes. Tout le monde était vraiment content! Nous sommes heureux de cette première année de vie “libérienne”, de tant de petits pas importants faits parfois aussi avec sacrifice, et nous remercions Dieu et la “Queen of Peace” parce que nous y sommes, et avec leur aide et nos prières, nous voulons avec tout nous-mêmes DONNER LA VIE! Un embrassement très fort en Christ, que Marie bénisse chacun/e de vous en vous donnant son sourire et sa paix. Unis pour toujours...
NOUS VOUS AIMONS TRES FORT!
Tous les frères et les soeurs du Libéria
P.S.Impossible de vous envoyer des photos: trop pesant...et ordinateur trop lent...VIVE LE LIBERIA!!!

Exposition de photos

Print this pagePrint this page