ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

pointerHome 

Fête de la Vie 2011

SEUL L’AMOUR SAUVE L’HOMME
Le projet de Dieu qui est Amour passe toujours à travers le coeur de l’homme. La Divine Providence est un des miracles les plus grands qui habite notre terre et au Cenacolo on la touche du doigt.  „Il n’y a pas, en dehors de Toi, de Dieu qui ait soin de toutes choses“ lisait-on le dimanche 17 juillet dans la première lecture de la messe (Sag. 12, 13). Dieu est amoureux de la vie.  De cette source est née, il y a 28 ans, l’oeuvre de soeur Elvira. Une lutte contre la mort du coeur, de l’esprit, de la pensée de beaucoup de jeunes déprimés, écrasés par le poids du néant qu’ils portaient en eux. Une résurrection de l’humanité est possible seulement par l’opération de la Grâce et devient le témoignage le plus irréfutable de la résurrection même du Christ. Personne n’a comme Lui le pouvoir de comprendre l’homme, de l’aimer, de le reconstruire lentement dans les profondeurs de son histoire, en le rendant à son tour amoureux de la vie.
Les quatre journées vécues sur la belle colline habillée de fête, ont donné un exemple de tout cela. Aussi une petite Pentecôte, si on songe aux gens de langues différentes et de nations différentes qui ont entendu l’unique voix, l’unique accent, celui de l’amour du Christ.
Chaque année la Communauté Cenacolo présente aussi des surprises organisées. Cette année une tente de l’adoration eucharistique avec un décor à couper le souffle qui va de l’arrière-plan à la montagne du Saint Sacrement. Jésus Eucharistie se détache ainsi exactement au centre du cosmos et de l’histoire, source d’eau vive pour qui s’approche de Lui avec foi. Cette chapelle n’a jamais été vide ni de jour ni de nuit. Là se trouvait le moteur secret et puissant de toute la fête.
Une autre surprise (qui sait à quel point appréciée!)a été la diffusion télévisée en direct via internet avec les différentes communautés éparpillées dans le monde qui ont ainsi pu suivre les grandes célébrations, spécialement celle du dimanche où Monseigneur Giuseppe Guerrini, Evêque de Saluzzo, a ordonné diacres deux  jeunes de la Communauté, Michel et Eugenio.
La présence de quarante autres prêtres de divers pays a donné un autre signal de la foi et du zèle qui se déploie tout autour des fraternités de l’oeuvre du Cenacolo.               Mère Elvira avec sa présence humble et attentive, joyeuse et affable a été le fil d’or qui cousait le tissu multicolore des quatre journées dédiées à la Divine Providence.  Elle, la première, s’était abandonnée à l’Amour du Père en déposant en Lui chaque confidence et attente. Ce trait exquis de la foi évangélique est sans aucun doute le secret intime et germinatif de toute l’oeuvre du Cenacolo. Rien ne se serait passé par les seules forces humaines. Rien n’aurait marché si tout avait reposé sur la présomption de se suffire à soi-même.
L’oeuvre de mère Elvira dit avec les faits que seul le divin sauve l’homme, que ni les analyses, ni les techniques, ni même les organisations sociales ou écclésiastiques ne répondent au besoin du coeur humain, mais seulement l’amour miséricordieux du Coeur de Jésus, donné à nous dans l’Eucharistie, atteint par l’intermédiaire de la médiation de la Madone, vécu dans le travail et dans la fraternité, fait ressusciter l’humain. La Communauté Cenacolo est ainsi, en elle-même, une parabole évangélique vivante.

                                                (du Courrier de Saluzzo du jeudi 21 juillet 2011)

Va à l’album photographique 1 ...

Va à l’album photographique 2 ...

Va à l’album photographique 3 ...


En préparation les catéchèses

Print this pagePrint this page