ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

Natasha

Je viens d’Irlande et je m’appelle Natasha. Je suis très contente de faire partie de la famille du Cenacolo. Je suis entrée parce que j’avais des problèmes avec la drogue. Enfant, j’étais très timide et méfiante et j’avais très peur d’être différente des autres.  En grandissant, mes peurs envers les personnes et le monde se sont accrues: beaucoup de fois je me sentais impuissante face aux situations dans lesquelles je me trouvais et j’ai commencé à les fuir plutôt que de les affronter. J’avais quatorze ans quand j’ai commencé à fumer des drogues « douces » et j’ai continué ainsi pendant plusieurs années. Puis j’ai essayé l’héroïne qui me semblait la réponse à tous mes problèmes. Comme une « bonne amie », l’héroïne m’aidait à surmonter tous mes problèmes et le vide que j’avais en moi semblait disparaître: je n’éprouvais plus rien, ni joie ni douleur.  En réalité, je m’éloignais de la vérité et j’étais en train de perdre ma vie : je n’avais plus de dignité.
J’étais aveugle et je tombais toujours plus dans un monde de ténèbres, de tristesse et de fausseté. Je n’avais plus envie de vivre et j’étais désespérée. Avec l’aide de ma maman, je suis entrée dans une communauté en Irlande. Ici, j’ai connu un prêtre qui m’a parlé du Cenacolo et j’ai ouvert mon cœur au désir de changer de vie. Avec son aide et celle des personnes qui étaient proches de moi, je suis finalement entrée en Communauté. C’était la décision la plus belle de ma vie ! Au début, j’avais énormément de difficultés et de peurs en moi ; la proposition d’une vie différente m’épouvantait, je me demandais : « Mais qui suis-je vraiment ? ». Avec le temps et avec l’aide des sœurs, j’ai commencé à expérimenter la beauté d’une vie nouvelle. Je n'avais pas d’autre choix : je devais changer, je voulais changer ! J’ai appris à lutter chaque jour pour le bien et à surmonter mon orgueil en demandant de l’aide. J’ai vu que je ne pouvais pas y arriver toute seule et, à travers les sœurs, j’ai connu la miséricorde de Dieu. Dieu m’a aidée à ouvrir mon cœur, à prier, à être vraie et humble, à demander pardon, à aimer les autres et à m'accepter. Aujourd’hui, je vois que ma foi augmente chaque jour pas après pas.  Voilà ce que le Seigneur est en train de m’offrir et je suis très heureuse de pouvoir l’accueillir avec mes deux mains bien ouvertes.
La Communauté m’a aidée à voir mes pauvretés mais aussi à voir les nombreux dons que Dieu a placés en moi et je découvre la joie de les partager avec les sœurs qui vivent avec moi. Jour après jour, je sens toujours plus le bonheur habiter mon cœur. Aujourd’hui, je sais que je ne serai plus jamais seule parce que la confiance et la force du Seigneur m’aident à porter ma croix comme une adulte. Je suis en train de guérir de mes nombreuses blessures du passé avec Son amour. Je vis dans la fraternité de Medjugorje, près de la Vierge, et à l’école de Marie j’apprends à devenir une femme capable d’aimer avec fidélité, de servir avec joie et de me sacrifier avec le sourire. J’ai enfin trouvé ce que j’ai toujours cherché : vivre ! Je remercie Mère Elvira parce que la rencontre avec la Communauté m’a sauvé la vie et m’a  redonné la foi. Je remercie également ma mère qui a toujours cru en moi et n’a jamais perdu l’espérance. Aujourd’hui, je tiens à témoigner de la lumière et du salut de Dieu à tous ceux que je croise sur mon chemin.


 

Print this pagePrint this page