ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

Pérou


        Très chers tous,
Depuis le Pérou sablonneux et aimé, nous vous rejoignons avec une grande joie pour vous raconter la nouveauté que l’Esprit Saint nous offre chaque jour, qui nous donne l’opportunité de donner la Vie et Aimer notre Mission là-bas ! Nous sommes des serviteurs inutiles, mais avec une grande joie dans le cœur spécialement quand nous sommes capables de rendre les autres plus heureux, voisins, gens de la Paroisse, amis, en donnant l’espérance à celui qui, moins chanceux que nous, n’a pas rencontré la Foi en un Dieu Vivant !
Ici chaque jour est toujours nouveau et imprévisible : depuis la voisine qui a une tumeur et que nous aidons avec la prière, les médicaments et les soins, en portant l’Eucharistie et l’espérance à elle et à sa famille jusqu’aux célébrations de la liturgie de la Parole à l’Eglise parce qu’il n’y a pas suffisamment de prêtres, au chapelet du mardi avec tout « el pueblo de Villa el Salvador » qui sont peu mais très fidèles, à l’accueil de nombreuses personnes qui sonnent à la porte en demandant seulement un sourire, nous nous sommes rendus compte combien la Prière est la médecine la plus efficace et si nous croyons vraiment, même les gens s’en rendent compte.
L’adoration des sœurs de trois heures à quatre heures de l’après-midi est une grande bénédiction pour tous : que ce soit la cuisinière, la voisine et parfois le Psychologue et l’assistante sociale, ils viennent prier avec nous ; la Divine Miséricorde attire tout le monde, depuis les sœurs jusqu’aux « tantes » et autres qui arrivent accidentellement, c’est un moment de grâce, spécialement pour cette maison où nous sommes entourés de beaucoup, beaucoup de personnes !
Le dernier arrivé est Alexis de dix-mois, trouvé dans la rue avec une pancarte pendue à son cou : “je m’appelle Alexis ! ». Il est ici déjà depuis presqu’un mois ; maintenant, il commence à aller mieux ; il avait mangé tellement de papier dans la rue qu’il avait l’estomac et l’intestin plein ! Ensuite entre les acariens et la gale, petit à petit il change de couleur… il est assez vivace, très sympathique, souriant et accueillant avec tout le monde, avec un grand, très grand besoin d’Amour !!! Merci pour vos prières, nous sommes avec vous chaque jour, unis dans l’Amour et dans le cœur, où le Seigneur nous appelle à être « les serviteurs inutiles », ses bras, ses yeux, ses mains, pour donner la vie à tous !!!
Merci

Print this pagePrint this page