ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

pointerHome 

Janvier 2008

« La joie, le pardon, l’espérance, la paix, la foi sont les valeurs que nous portons à l’intérieur : nous devons maintenant avoir le courage de les vivre.
Dans quelle communauté, dans quelle famille, on a le courage de parler de la foi quand les choses ne vont pas comme nous voudrions ?
La foi veut dire : que même si tu ne comprends pas une situation, tu veux croire.
La foi veut dire : ne pas vouloir vivre seulement pour soi-même mais pour tout donner à tous.
C’est la foi qui nous ouvre les yeux pour savoir servir, aimer, comprendre, se réjouir, c’est dans la foi, au fond de nous, qu’il y a ces valeurs desquelles nous n’avons pas besoin de parler longtemps, mais que nous devons apprendre à vivre concrètement. Le premier souci que nous devons avoir pour notre vie et celle des autres est : comment va la foi ? C’est pour ça que je suis contente quand j’entends des parents  dire à leurs enfants : « Tu as prié le chapelet ? Tu es allé à la messe dimanche ? ». Quelle tristesse quand les parents s’inquiètent seulement des choses matérielles, des choses qui plaisent, qui ne valent rien sans le support de la foi, de l’espérance, de l’amour. Apprenons à vivre simplement notre identité et à remercier parce que nous sommes une richesse les uns pour les autres.
Combien de lumière et combien de dons sont en vous, en vous : demandons à la Sainte Vierge d’être des femmes de paix, des femmes silencieuses, des femmes libres.
Faisons-le pour que tout ce que nous sommes puisse être émergé dans le bien, que nous puissions le gouter, le voir. La Sainte Vierge nous aide à vivre vraiment la vérité de nous-mêmes dans la pensée, dans le regard de Dieu qui nous a créés et nous aime tels que nous sommes.
Commençons à parcourir avec Jésus et avec Marie ce chemin intérieur, à bien nous connaitre et nous découvrirons que la vie de chacun d’entre nous est un joyau unique et très précieux.

Print this pagePrint this page