ItalianoHrvatskiEnglishFrançaisDeutchEspañolPortuguesePo PolskuSlovakia     

 

pointerHome 

Fête de la Vie à Mogi

Mère Elvira  |  Sainte Messe du dimanche  | 

                                                                                               Brésil, 12 Octobre 2007
Nous sommes ici pour remercier Dieu et nous sommes heureux de pouvoir le faire en ce jour de “Nossa Senora Aparecida”, Mère et Patronne du Brésil.
Une petite statue récupérée par quelques pêcheurs dans un grand fleuve du Brésil. Un jour, ils trouvèrent le corps et ensuite la tête de la Sainte Vierge et le peuple a commencé à prier devant cette statue, et à travers sa puissante intercession, les gens ont reçu de nombreux miracles.
Nous aussi, nous sommes l’un de ces miracles. Marie continue, vit dans l’histoire de l’humanité, Marie se met du coté de ceux qui ont mal, de ceux qui luttent, de ceux qui, comme ces pêcheurs, jettent les filets et ne prennent rien.
Nous avons besoin d’Elle, nous avons besoin de son Fils sur la barque de notre vie pour qu’il y ait la plénitude, pas seulement pour pêcher beaucoup de poissons, mais pour qu’il y ait beaucoup de joie, beaucoup de paix, tout ce dont notre cœur a besoin. Nous vous remercions tous, en cette paroisse de Tajacupeba, merci à Monsieur le Curé qui représente l’Eglise de cette zone, aux amis, nombreux, parce qu’ils ont été présents dès le début, et nous sommes heureux de célébrer cette Sainte Messe avec vous, sur votre place, près de votre Eglise. Nous sommes en chemin avec vous.
Nous venons de terres peut-être plus riches que la votre mais qui sont souvent beaucoup plus pauvres, plus pauvres de foi, plus pauvres de joie, plus pauvres de vie. Le Seigneur nous a voulus dans votre terre pour apprendre que la vie des enfants est un trésor, le plus grand du monde. Aujourd’hui, c’est la fête des enfants et alors, aujourd’hui, nous disons un grand merci à Marie parce qu’Elle est la Mère de tous, Mère de la Vie et Mère des enfants.
                                                                                             Père Stefano


vai all'Album Fotografico...

Print this pagePrint this page